jeudi 25 avril 2013

Kaleb T1


Titre : Kaleb
Auteure : Myra Eljundir
Nombre de page : 442
Note : 9/10
C’est si bon d’être mauvais…

SAISON 1.
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller? 

Ce que j'en pense : 

Je doit bien vous avouer qu'au départ c'est surtout le « C'est si bon d'être mauvais » qui m'a attirer.
A vrai dire avant de l'emprunter à la médiathèque je n'ai même pas lu le résumer.
Et c'est vrai que ce livre en impose vraiment.
J'ai beaucoup aimé.

Au départ je ne savais pas trop pourquoi il y avait marquer « déconseiller au moins de 15 ans et aux âmes sensibles »
C'est arrivé à la 3e partie du livre que j'ai enfin compris.
Dans ce livre il est question de chasse à l'homme, de traque sans merci, de torture.
Kaleb, c'est le genre de livre qui fait devenir totalement parano.

Ce livre m'a agréablement surprise,
Je ne m'attendais pas du tout à ça,
Je saurais pas trop vous dire à quoi je m'attendais étant donner que je ne le sais pas moi-même,
Cette phrase est bizarre.

J'ai beaucoup aimé ce livre,
Il y a de l'action et j'ai étais contente de trouver un personnage principal « méchant ».
Et j'ai beaucoup aimé Kaleb,
Il est loin de ce qu'on attend d'un personnage principal,
Lui, il à choisi le « mal » 
Et c'est ce qui rend le personnage très intéressent

Le grand méchant, le colonel Bergusson est un homme cruelle et je trouve sans coeur. 
Et d'habitude ce n'ai pas vraiment le personnage que je déteste, mais la c'est que je pouvais carrément pas me le voir.   

Et finissons par l'histoire.
Au départ, c'est un peu bizarre.
Parce que l'histoire est assez "brouillon". 
On passe du coq à l'âne, on passe d'un personnage à un autre sans explication et pourtant... 
Ça ne m'a pas du tout déranger. 

J'ai beaucoup aimer en savoir plus sur Mary An et David Armstrong. 
Et à chaque que leurs histoire s'arrêter en plein milieu j'était juste...
Très impatiente de savoir la suite.  

J'ai donc beaucoup aimé ce livre et j’en-guis la suite avec une grande impatience. 
 

2 commentaires:

  1. Ce livre me tente depuis un bon moment ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce premier tome et j'ai hâte de lire la suite =D

    RépondreSupprimer