samedi 9 février 2013

Bazaar


Titre : Bazaar
Titre VO : Needful Things
Auteur : Stephen King
Nombre de pages : 678
Note : 6/10

  King ou l'art d'enraciner dans les petits faits les plus insignifiants de la vie quotidienne le suspense et l'épouvante. Bazaar est au coeur de Castle Rock, cette petite ville américaine où l'auteur a situé nombre de ses romans tels Cujo, La Part des ténèbres ou Les Tommyknockers...
  Une pourdrière où s'accumulent et se déchaînent toute la violence et la démence que recèle l'âme de chacun. Jusqu'à l'implosion. King ou l'art de rayer une ville de la carte par la seule force de la haine. De ces haines qui vous font mourir ou tuer. 

 Ce que j'en pense :

Oui très bonne question.
Qu'est-ce que je pense de ce livre.
Et bien en fait pas grand-chose.

Comme dans tous les King le début est super lent.
Et c'est vrai qu'à certain moment je me suis demandé s'il ne fallait pas que j'arrête.
Mais je l'est quand même continuer.
Et je saurais pas dire si j'ai bien fait ou pas.

C'est vrai que King ne me déçoit jamais.
Et je crois que ce n'est pas prêt de changer.
Même si, c'est vrai, je n'est pas tellement accrochée à ce livre.

On commence donc l'histoire le jour où "le bazaar des rêves" ouvre ses portes.
On fait la découverte de Lauland Gunt, le propriétaire de l'établissement, qui est au premier abord très sympathique.
Mais surtout, méfier vous des apparences.

C'est bizarre mais les 2 choses qui m'ont marqué dans ce livre sont le début quand on nous dit que nous sommes déjà venus ici.
Je sais pas pourquoi mais ça m'a un peu angoissée.
Et les yeux de Gunt.
Pourquoi certain les voit bleu, d'autres marrons ou même noir ?
Etrange.

Dans ce livre, ce n'est pas la terreur qui règne.
Mais plutôt l'angoisse.
Et c'est vrai que je me suis sentie angoisser du début à la fin.

Et, OMG.
Je ne m'attendais pas du tout à cette fin là.
Je sais pas trop à quoi je m'attendais mais pas du tout à ça.
Elle conclu très bien et je me suis dit "oufffffffff".

Donc, même si ce n'est pas un livre qui me marquera j'ai passé un bon moment.



 

1 commentaire:

  1. Je l'ai depuis quelque temps dans ma PAL, il faut que je le lise!

    RépondreSupprimer